Addi Bâ, Résistant des Vosges,
par Etienne Guillermond
Éditions Duboiris, 2013.
• Commander en ligne>
• Bon de commande en PDF>
• Communiqué de presse >

• Rendez-vous avec l'auteur >

GALERIES PHOTOS>

L'EXPO>

LE BLOG >


ADDI BÂ EN VIDÉO>




Suivez Addi Bâ
sur Facebook



3 juillet 2016 - Consultez les dernières news !

Une page d'histoire restée
si longtemps blanche...

Addi Bâ Mamadou allait tout juste avoir 27 ans, ce jour de décembre 1943, lorsqu'on le fit sortir de sa cellule de la prison de la Vierge, à Épinal, pour le conduire au poteau d'exécution.

Présenté le 3 décembre devant la cour de justice de la Feldkommandantur d'Épinal, celui que les Allemands appelaient le « Terroriste nègre » avait été condamné à mort pour actes de franc-tireur. Ainsi s'acheva la longue épopée de ce jeune Peul du Fouta Djalon engagé volontaire dans l'armée française et chef du premier maquis créé dans les Vosges, au printemps précédent.

Que reste-t-il aujourd'hui du souvenir d'Addi Bâ ? Un nom gravé sur le monument aux morts d'Épinal, à l'endroit même où il fut fusillé, une tombe dans le carré des coloniaux de la nécropole nationale de Colmar, quelques plaques de rue, à Langeais (Indre-et-Loire), La Vacheresse-La Rouillie (Vosges) et Tollaincourt (Vosges), où il résida. Il aura fallu attendre le 13 juillet 2003 pour que l'acharnement d'ardents défenseurs de sa mémoire conduise les autorités françaises à lui accorder la médaille de la Résistance au cours d'une cérémonie du reste fort discrète.

Le parcours d'Addi Bâ a pu être partiellement reconstitué grâce aux méticuleuses recherches menées à la fin des années 1980 par le Colonel Maurice Rives, officier retraité de l’infanterie coloniale et défenseur de la cause des Tirailleurs africains. J'ai moi-même commencé à compléter ces recherches en 2003 en recueillant des témoignages de personnes ayant côtoyé le tirailleur résistant, devenu une véritable légende dans le canton de Lamarche.

Ce site Internet, créé en 2009 et régulièrement enrichi depuis, a pour ambition de présenter la somme des connaissances rassemblées autour du personnage d'Addi Bâ. Dans l'intervalle, mes recherches se sont muées en un passionnant travail d'investigation partout en France, qui a donné lieu, en septembre 2013, à la publication d'un ouvrage, Addi Bâ, Résistant des Vosges, aux éditions Duboiris. Il ne s'agit pas pour moi de faire œuvre d'historien, mais de redonner vie à l'étonnant personnage d'Addi Bâ, de témoigner, de faire connaître les faits établis, mais aussi la légende, pour préserver la mémoire. Une manière comme une autre de compléter cette page d'histoire si longtemps restée blanche...

Etienne GUILLERMOND

Addi Bâ ou Hady Bah ?>

Retour en haut de la page>

 

Reproduction interdite © Etienne Guillermond - 2009